Problématique du tuilage des chapes autonivelantes à base de ciment sulfoalumineux

L’enjeu est de concevoir des chapes autonivelantes qui garantissent une protection élevée contre les pathologies telles que la fissuration et le tuilage. Non pas que les mortiers liquides d’aujourd’hui présentent des qualités techniques insuffisantes, mais justement parce qu’ils présentent des niveaux élevés de complexité, il est impératif de les positionner à des degrés de robustesse en adéquation avec les conditions d’exécution et d’environnement dans le secteur du bâtiment. Cet objectif passe par la maîtrise des propriétés physiques au jeune âge qui est la condition pour accroitre la robustesse de ces matériaux. Les mécanismes élémentaires à l’origine des variations volumiques au jeune âge sont de natures chimique, hydrique, thermique et mécanique et doivent être abordées par des approches multiphysiques. Pour cela, des moyens expérimentaux et des outils de modélisation ont nécessité une mise en œuvre conjointe.

        

 

 

Exemples de matériaux développés