Très polyvalent, le laboratoire de structures permet de réaliser de nombreux types d’essais : essais en charge contrôlée ou en déplacement contrôlé, essais dynamiques et pseudo-dynamiques, essais de fatigue ou encore essais hybrides dynamiques ou statiques.

  • Le laboratoire comprend une combinaison de vérins de chargement de très grande capacité. Ces équipements permettent d’imposer des charges statiques ou dynamiques élevées à des composantes structurales de grandes dimensions comme des poutres de ponts ou éléments de barrage ou à des éléments structuraux dans les bâtiments, tels que les refends ou les contreventements.
  • Le simulateur sismique permet de réaliser des essais sur des systèmes structuraux, mécaniques ou électriques en reproduisant les mouvements du sol ou d’une structure causés par les tremblements de terre. Il est possible de reproduire des séismes passés ou anticipés, ou tout autre sollicitation dynamique comme les secousses induites par dynamitage.
  • Une presse d’essais sur les matériaux permet d’étudier les propriétés des nouveaux matériaux comme les composites, les alliages ou les fibres. Elle comporte une chambre climatique dans laquelle un spécimen peut être étudié à une température pouvant varier de - 48 ºC à + 100 ºC.
  • Une presse universelle pour les structures permet d’exercer sur des spécimens, de 3m de largeur par 8m de hauteur, des forces de traction ou de compression pouvant atteindre 12 MN.
  • Le laboratoire est aussi équipé de plusieurs systèmes d’acquisition de données qui assurent la cueillette simultanée à haute vitesse des mesures expérimentales pouvant provenir de 180 canaux différents. Un logiciel d’acquisition comprenant 12 fibres optiques, 8 LVDT et 8 thermocouples, permet de traiter les informations recueillies. On dispose également d’un système à haute vitesse d’acquisition sans fil pour 24 canaux et d’un système d’acquisition de données à fibre optique.
  • Une salle environnementale de 40 m2 permet de réaliser des essais de retrait, de fluage, et de perméabilité, etc. dans une atmosphère à température et humidité relative contrôlées (T: +/- 2°C, HR: +/- 2 %).
  • Un malaxeur à béton d’une capacité de 150 litres s’ajoute à l’équipement. Ce malaxeur est utilisable pour tous les types de bétons. Son énergie de malaxage est adaptable selon les besoins.